CRYPTOLISTE
L'annuaire des crypto-monnaies. Liste, guide et conseils accessibles des crypto-débutants aux experts du trading.

TRON (TRX)

Découvrez TRON (TRX)
On aime
  • Créer un web plus juste en s'affranchissant des nombreux intermédiaires
  • La hype autour du projet
On aime pas
  • La personnalité clivante de Justin Sun
  • Encore en phase de développement
Note :

TRON est une plateforme de partage de contenus qui utilise la blockchain pour tenter de s’acquitter d’une noble mission : mettre les créateurs au contact immédiat des consommateurs potentiels et permettre à ces derniers de les rémunérer directement, sans faire appel aux services (payants) d’un intermédiaire comme une maison de disques, un distributeur de jeux vidéo, un éditeur, un diffuseur…

Adieu les entreprises gloutonnes qui s’octroient 30 à 50% du prix de vente d’une œuvre quand son créateur en touche 10%, donc. Sur TRON, ces transactions sont effectuées à l’aide d’un token appelé Tronix (TRX).

TRON, la crypto du web decentralisé

TRON a un plan de développement sur dix ans. La première phase, baptisée Exodus, a permis d’établir le mainnet du réseau (l’architecture basique qui permet l’échange des Tronix) entre août 2017 et décembre 2019. Après la phase Odyssey, qui doit permettre de cultiver la communauté de développeurs TRON et se terminer en juin 2020, le réseau passera par les phases Great Voyage (ouverture d’un dispositif de création de tokens personnalisés pour les entreprises), Apollo (ouverture d’un autre dispositif de création de tokens personnalisés, mais cette fois pour les créateurs de contenus), Star Trek (lancement d’une plateforme de jeux vidéo décentralisée – pourquoi pas) et enfin Eternity (lancement d’un système de crowdfunding sur la plateforme).

En dépit (ou à cause) de ses bonnes intentions, de son ambition et de son potentiel, TRON suscite inquiétude et suspicions chez certains observateurs. Son fondateur, Justin Sun, né en 1990 mais déjà multimillionnaire et intime de Jack Ma, le légendaire fondateur du site d’e-commerce chinois Alibaba, est régulièrement décrié pour sa jeunesse et ses méthodes de communication toutes en effets d’annonce. Une rumeur (démentie depuis) l’a accusé d’avoir vendu pour 1,2 milliards de dollars de sa propre cryptomonnaie. Une autre rumeur (également démentie depuis) affirmait que le code source de TRON plagiait allègrement celui d’Ethereum.

Ces petits problèmes ne semblent pas avoir douché la hype qui entoure TRON depuis son annonce à la fin de l’année 2017 : en juin 2019, exactement un an après son lancement, le TRX figurait déjà dans la liste des 15 tokens et cryptomonnaies les plus populaires du moment.

Où acheter du TRON (TRX) ?

Il n’est pas possible d’acheter directement du TRX avec une monnaie fiat (euros, dollars…). Il faudra au préalable acquérir du bitcoin ou de l’ethereum sur une plateforme telle que Coinbase ou Binance, puis les échanger contre du TRON.