CRYPTOLISTE
L'annuaire des crypto-monnaies. Liste, guide et conseils accessibles des crypto-débutants aux experts du trading.

IOTA (IOTA)

Découvrez IOTA (IOTA)
On aime
  • Enorme potentiel si on prend en compte le nombre d'objets connectés dans le monde
  • Transactions sans frais
  • Pas de minage
On aime pas
  • Eloigné des préoccupations du grand public

« Internet des objets » ou IOT est le nom que l’on donne à la nébuleuse d’appareils connectés qui ne cesse de grandir autour de nous : montres, balances, réfrigérateurs, matelas, voitures… Certains analystes prévoient que l’humanité évoluera au milieu de 150 milliards de machines de ce genre à l’horizon 20205.

Aujourd’hui, bien qu’il avance encore sur la route de l’hégémonie, l’Internet des objets génère déjà des quantités de données phénoménales. Certains s’en inquiètent, notamment pour des questions de vie privée, d’autres voient là une opportunité de gagner des billets. C’est le cas des fondateurs de la cryptomonnaie IOTA, pour « Internet of things application ».

La crypto de l’Internet des objets

Depuis son lancement en 2015, IOTA se présente comme une cryptomonnaie qui permettra aux représentants de l’Internet des objet d’effectuer des transactions entre eux, sans assistance humaine. On parle de paiements « machine to machine ». À quoi cela peut-il bien servir ?

Nous n’en sommes pas certains, mais une chose est sûre : si l’Internet des objets devient réellement aussi gros que prévu, IOTA va avoir beaucoup de pain sur la planche. Heureusement, la cryptomonnaie et son réseau ont été pensés dans une optique de « scalabilité », c’est-à-dire d’adaptation à un volume de transactions croissant. Et pour obtenir cette scalabilité tant désirée, IOTA a dû délaisser la blockchain.

IOTA repose sur un autre genre de registre décentralisé que la blockchain, le Tangle – on traduira par « enchevêtrement ». Grâce à cette technologie, les transactions ne sont pas entreposées sur des blocs connectés entre eux de façon linéaire, l’un à la suite de l’autre, mais réparties en réseau. 

Et le fonctionnement de ce réseau est simple : pour obtenir le droit de réaliser une transaction, un utilisateur de IOTA doit valider deux transactions passées. Ainsi, le Tangle gagne en puissance à mesure qu’il gagne en utilisateurs. Et surtout, il consomme assez peu d’énergie pour ne pas imposer de frais de transaction, ce qui est bien commode pour un système qui promet de gérer d’énormes quantités de toutes petites transactions.

Où acheter du IOTA ?

Pour vous procurer du IOTA, il faudra commencer par vous procurer des bitcoins (sur Coinbase par exemple ou sur votre plateforme de prédilection) puis les échanger sur une plateforme comme Binance. Vous ne pouvez pas pour le moment obtenir cette crypto-monnaie directement avec votre monnaie fiat.