CRYPTOLISTE
L'annuaire des crypto-monnaies. Liste, guide et conseils accessibles des crypto-débutants aux experts du trading.

Brave

Découvrez Brave
On aime
  • Protection de la vie privée !
  • Programme de rémunération avec le Brave Rewards
  • Une vraie alternative à la publicité
  • Bien plus sérieux que d'utiliser un navigateur classique avec un adbloqueur classique
On aime pas
  • Quelques bugs
  • Peu de publicités encore à travers le Brave Rewards
  • Réception des BAT unilatérale si vous êtes juste utilisateur
Note :

Brave annonce dès sa page d’accueil la couleur : vous n’êtes pas un produit ! Ce navigateur open-source lancée en 2016 par Brendan Eich (co-fondateur de Mozilla Firefox) est disponible pour PC, Mac, Linux, Android et iOS a pour objectif principal de protéger votre vie privée en bloquant les trackers et surtout les publicités.

Contrairement aux autres solutions qui bloquent la publicité, Brave a pensé aux éditeurs avec un système astucieux de rewarding via la crypto-monnaie BAT (pour Basic Attention Token). Vous pouvez ainsi via le navigateur donner aux éditeurs de sites internet de votre choix comme Cryptoliste (mais aussi aux créateurs sur Youtube et Twitch) des BAT quand vous le désirez ou sous la forme d’abonnement mensuel.

Encore très anecdotique à son lancement le navigateur a commencé à séduire de nombreux éditeurs depuis 2019 dont The Guardian, Vimeo, Washington Post ou Archives.org car Brave ne s’arrête pas au blocage de publicités et à ces dons, il permet aussi aux internautes qui le souhaitent d’être rétribués en BAT à leur tour contre un peu de leur attention (c’est à dire dans leur langage : voir des publicités).

Ce système mis en place en mai 2019 qui rappelle un peu les bannières de publicités qui rémunéraient au clic au début des années 90 ne permet pas de gagner de l’argent (la réception est unilatérale) mais de redistribuer uniquement ses BAT (détenus dans un portefeuille géré par Uphold) aux éditeurs qui utilisent Brave. Et c’est bien là que se trouve le principe vertueux de Brave : les internautes ne peuvent pas s’en servir pour spéculer mais uniquement pour soutenir les éditeurs/créateurs de leur choix. Un principe clair et bien plus intéressant que les simples bloqueurs de publicité des navigateurs classique.

Encore au stade de développement, Brave n’est pas exempt de bugs et le système de rewards bien que pleinement fonctionnel n’est pas encore totalement efficace dans tous les pays. L’équipe a mis en place un forum (la “Brave Community“) qui permet aux utilisateurs, éditeurs et curieux d’échanger autour du projet, qui est un des plus excitants du moment.

Il est très difficile de savoir si ce navigateur arrivera à gagner des parts de marché face au mastodonte Chrome, mais en recevant l’accueil chaleureux des éditeurs, il offre une alternative sérieuse à la publicité tout en sensibilisant le grand public aux crypto-monnaies et à la blockchain. Une belle initiative !